L'Association

Le Lançoir

scierie_le_lancoir_a_propos.jpg

La Scierie du Lançoir réalise le projet

« Communication et animations

de la scierie du Lançoir »

soutenu par les fonds européens Leader :

Logos_LEADER et FEADER.jpg

Résumé du projet :

 

Objectifs :​

>  Se repositionner favorablement dans la politique touristique de la Communauté d’Agglomération et du Pays de la Déodatie.

>  Relancer l’attractivité du site et du Défilé de Straiture suivant trois axes :

- patrimoine industriel de la scierie,

- patrimoine naturel sensible,

- patrimoine immatériel des traditions, contes et légendes des Vosges.

>  Rénover et diffuser la communication.

>  Proposer aux touristes et aux habitants des prestations complémentaires de découverte du site et de son environnement en partenariat avec des accompagnateurs de moyenne montagne.

>  Organiser des animations estivales sur le site.

>  Participer à des animations et manifestations extérieures.

Descriptifs des actions :

>  Conception et édition de nouvelles plaquettes de communication en direction des points d’accueil touristiques, de documents en direction des comités d’entreprise, centres de loisir, établissements scolaires, etc.

- Création et édition de livrets de contes et légendes du territoire (exemple :
en partenariat avec l’IME de Saint-Dié, etc.)

- Conception et fabrication d’objets artisanaux issus du bois de sciage.

>  Concerts, théâtres et expositions dont création et diffusion d’affiches.

>  Panneaux et sculptures de mise en valeur des abords du site.

>  Réflexion et remise en valeur de la scénographie intérieure de la scierie.

Résultats attendus :

Relance de la fréquentation touristique du site : tendre vers 8.500 visiteurs par an.

Pérennisation de l’emploi salarié.

Diversification des activités sur le site : visites traditionnelles du patrimoine industriel, balades de découvertes naturalistes et balades contées, promotion du patrimoine immatériel des traditions, contes et légendes.

Publication d’un livret “Contes du Lançoir“ tiré à 200 exemplaires.

Achats de petits matériels pour relancer la fabrication artisanale.

Rénovation des abords et réflexion sur la scénographie intérieure.

Réorganisation des “Soirs du Lançoir“.